Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Festival Les Albatros au Trac de Beaumes les 2, 3 et 4 octobre pour 4 représentations
La Compagnie Jean Thomas d'Avignon et La Compagnie l'Albatros de Pernes les Fontaines présentent au TRAC de Beaumes de Venise quatre spectacles, le temps d'un week-end les vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 octobre.
Ne manquez pas cet événement culturel et festif, avec des spectacle pour tous.

Tarifs : 5 € pour les adhérents des Compagnies ou du Trac, 10 € pour les non-adhérents

Vendredi 2 octobre à 21h :

VUE DU PONT

Mise en scène : Annick Paume

Il arrive qu'un honnête homme, esclave de sa passion, accomplisse des actes irréparables. C'est ce qui arrive à Eddie Carbone, docker sur les quais de Brooklyn, un homme simple en proie à ses démons qui lui feront perdre tout discernement. Le lucide et impuissant avocat Alfieri nous présente cette histoire qui se passe fin des années 30 sur fond d'immigration.

Eddie Carbone vit avec sa femme, Béatrice et leur nièce Catherine à laquelle Eddie est très attaché, quand deux cousins de Béatrice (Rodolpho et Marco) fuzant la misère qui règne en Italie arrivent illégalement aux USA et trouvent refuge chez les Carbone. Catherine va s'éprendre de Rodolpho mais Eddie ne le verra pas d'un bon oeil... Arthur Miller écrit cette pièce comme une tragédie grecque. Le poids du destin peut faire vaciller les certitudes d'une conscience et l'auteur nous montre les limites du libre-arbitre, donc de la responsabilité humaine.

Samedi 3 octobre à 18h :

LE CAS DE LA FAMILLE COLEMAN

Mise en scène : Laurent Eychenne

Le cas de la Famille Coleman, dresse le portrait drôle et cinglant d’une famille monstrueuse. Les cris, les coups-bas sont de mises, et nous plongent dans l’indigne décadence de cette tribu entassée les uns sur les autres dans un appartement délabré, chacun semble au bord de l’explosion et près à commettre le pire.

L'hospitalisation, puis le décès du pilier familial que représente la grand-mère, va ébranler toute cette organisation pour redistribuer les rôles et les priorités. Chacun des personnages va chercher à sauver sa peau, à tirer son épingle du jeu et à fuir loin de ce cocon. Cette disparition délite alors tous les liens et laisse place à un égoïsme primaire noué dans une pulsion de survie.

Spectacle tendre mais sans mélancolie, drôle sans cynisme, Le Cas de la famille Coleman, bardé de tous les prix du théâtre argentin, a reçu à New York, Miami, ou Madrid un accueil public et critique délirant. Photo de famille absurde, décalée, les Coleman déballent dans l’hilarité générale une panoplie des saloperies ordinaires ; vol, alcoolisme, chantage, soupçon, avarice, trahison… Le pire est en chacun, et chacun se dévoile peu à peu, autrement meilleur.

Samedi 3 octobre à 21h :

ENTRE PASSIONS ET PRAIRIES ( de Denise Bonnal)

Mise en scène : Hervé Bonzom

La pièce : une mère élève seule ses trois filles depuis la mort de son mari. Le temps a passé. Ses trois filles sont maintenant mariées. Les préoccupations, le manque de temps, de place, leur égoïsme peut-être, les excuses ne manquent pas, pour se soustraire à leurs obligations auprès de leur mère vieillissante. D'ailleurs en a-t-elle besoin ? En a-t-elle envie ? Lui a-t-on jamais posé la question ?

Une éclipse de soleil va réunir cette famille dans une prairie où les passions vont se libérer, les langues se délier...

On pourra voir des êtres, vivant les uns à côté des autres, qui se croisent sans jamais vraiment se rencontrer. Des couples en mal d'amour, écorchés par la vie qui les a menés jusqu'à cet âge où l'on fait le bilan.

Avec beaucoup d'humour et de tendresse Denise Bonnal nous interroge sur un fait de société.

Dimanche 4 octobre à 17h :

KNOCK

Mise en scène : Hervé Bonzom

La pièce : dans cette pièce de Jules Romains, nous rencontrons Knock qui arrive à St.Maurice dans le but de remplacer le docteur Parpalaid. Ce dernier a décidé de prendre sa retraite et lui cède son cabinet. Mais Knock va vite se rendre compte que la clientèle est inexistante. Le pauvre bougre s'est fait avoir... Mais rira bien qui rira le dernier !

Knock va rebondir et bien vite mettre à profit son véritable talent. Dès son installation, il fait quérir le tambour major et lance sa publicité : les consultations seront gratuites les lundis matins pour les villageois.

Avec les nouvelles de cet étrange médecin, en trois mois rares sont les habitants de St-Maurice qui ne sont pas tombés malades !

Entre farce bouffonne et comédie grinçante, cette pièce nous livre une implacable satire des médecins mais aussi celle d'une société terrorisée, manipulée et finalement réduite au silence par l'idéologie et le pouvoir d'un seul homme.

Tag(s) : #Brèves de Trac - Actualités