Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TRAVAILLEUR DE LA NUIT - Par le Collectif Manifeste Rien - LE 7 NOVEMBRE A 20H30 AU TRAC

TRAVAILLEUR DE LA NUIT

par le collectif Manifeste Rien

LE 7 NOVEMBRE A 20H30 AU TRAC A BEAUMES-DE-VENISE

Le comédien Roland Peyron de retour au Trac !

Les anciens comédiens du Trac, de la MJC d’Aubignan et le public de ces premières années d’actions culturelles se souviennent des performances de Roland Peyron dans Capitaine Fracasse, Till l’Espiègle, Cyrano de Bergerac…

Co-fondateur du Trac en 79, il avait ensuite choisi la voie professionnelle au milieu des années 80, en fondant La Compagnie du Tabaro avec son complice Gilbert Barba.

Ce fut un bon choix puisqu’il a poursuivi une belle carrière sur tout le territoire national et à l’étranger. Comédien rigoureux, travailleur et talentueux, il est capable d’interpréter des rôles très différents dans des registres variés, au point qu’un grand auteur contemporain comme Serge Valetti a écrit spécialement pour lui « A Plein Gaz », suite à l’immense succès que Roland avait eu avec son interprétation de « Monsieur Armand dit Garrincha ».

Le Trac a donc le plaisir d’accueillir l’un des premiers jeunes professionnels formés au sein de l’association balméenne (et qui allait ouvrir la voie à des dizaines d’autres) pour une Première, puisqu’il s’agit d’une création présentée en fin de résidence.

Roland Peyron, seul en scène et jouant tous les personnages, racontera la vie d’un marseillais peu connu sous son véritable nom : Alexandre Marius Jacob, mais dont tout le monde a entendu parler sous le nom de Arsène Lupin (héros du roman de Maurice Leblanc).

Certes, le romancier n’a fait que s’inspirer de la vie du voleur ingénieux et libertaire qu’était Marius Jacob, et l’on trouvera dans la pièce bien plus de complexité (révolte sociale, idéaux politiques, vie amoureuse, relation à la mère…).

Ce travail théâtral, Roland Peyron l’a réalisé avec le Collectif marseillais « Manifeste Rien », sous la direction de Jérémy Beschon, auteur du texte « Travailleur de la Nuit », d’après une idée et un monologue de Vincent Siano.

Après avoir été marin, pirate et typographe, Marius Jacob défend la cause des démunis en braquant les coffres forts. Mais attention, on ne cambriole pas n'importe n'importe comment.

Nous découvrons notre propre histoire à travers le destin extraordinaire du célèbre cambrioleur marseillais. Ce dernier nous dévoile les différents masques qu'il a portés pour les besoins du métier, de l'inspecteur de police au Mont-de-Piété de Marseille à l'épileptique au Casino de Monte Carlo, sans oublier le fou échappé de l'asile d'Aix en Provence...

Marius alterne envolées poétiques et comiques, scènes de récit et scènes dialoguées. Il est l’organisateur de cette ultime représentation, maître d'un jeu où les souvenirs se perdent aux frontières de l'amour et de la révolte...

Représentation suivie d'un échange en présence de Vincent Siano du metteur en scène.

D'après la vie de Alexandre Marius Jacob (1879 -1954) / Une idée de Vincent Siano (fondateur du TRAC) / Texte : Jérémy Beschon d'après V. Siano / Dramaturgie et mise en scène : J. Beschon / Comédien : Roland Peyron / Lumière : Jean Louis Floro / Avec le soutien du Théâtre de Lenche et du Théâtre de la Mer.

Manifeste Rien propose un travail entre spectacle et science où l'humour et la poésie permettent de partager les richesses et la complexité de nos sociétés. Un théâtre épique et d'actualité qui puise librement dans la commedia dell'arte, le conte, le mime. Des représentations suivies de débats en présence de chercheurs, ainsi que des ateliers, en itinérance dans les théâtres, les lieux associatifs et le milieu scolaire. A leur répertoire : Les 3 exils d'Algérie ; Le Massacre des Italiens ; Histoire universelle de Marseille ; la marseillaise et cætera...

http://manifesterien.over-blog.com

Tarifs : 5 € et 10 €
Tag(s) : #Brèves de Trac - Actualités