Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

affcolp3.jpg 

Les chansonniers

de la liberté 

Colporteurs d'histoire(s),
 troisième époque :
  

L’histoire de France 

de la Révolution à la Commune

album photos

dates et lieux des représentations

film de présentation sur ventoux-tv.com


En suivant les colporteurs-chansonniers….

« Les chansonniers de la liberté » est une création théâtrale et musicale qui s’inscrit dans un projet au long cours : raconter l’histoire de France à travers la chanson populaire. 

Ce spectacle élaboré à l’occasion d’un Stage de Réalisation du Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des sports, traite de la période qui va de la fuite à Varennes du Roi Louis XVI jusqu'au début de la Commune de Paris. 

Quasiment un siècle d’histoire, avec de multiples rebondissements et changements de Régimes, où le combat pour la liberté, notamment chez les chansonniers, est omniprésent malgré l’absolutisme, la censure et la répression. 

La chanson populaire nous entraîne dans la chair de l’histoire et nous fait vibrer au cœur  des femmes et des hommes qui la vivent.

Faire revivre les colporteurs, c'est revisiter l'histoire à travers des images qui fluctuent entre mythe et réalité ; c'est suivre, pas à pas, la parole errante sur les chemins de nostalgie ; et c'est aussi jouer et chanter avec les fantômes du passé dont la raison humaine ne peut se passer. 

Pour notre plaisir théâtral, ils traversent les époques et nous apportent les chroniques du temps.  Ils nous racontent à leur façon l'Histoire de France en saynètes et chansons, pour nous divertir et nous émouvoir.  Qu'ils soient attendus ou mal vus, dans les villages et les bourgs, les colporteurs sillonnent l'Europe, surtout du XVe au XIXe siècle.

 


Le collectif
Mise en scène et coordination : Vincent Siano (conseiller technique et pédagogique à la DDJS de Vaucluse).
et leurs auteurs
 « Les vendeurs de chansons » (1734) de Jean Jacques Mouret,  « Complainte de Louis XVI » (1793) Anonyme,  « Parodie de la Complainte » (1793) Anonyme,  « Le chant du départ » (1794) Marie-Joseph de Chénier,  « Chanson de l’oignon » (1800) Anonyme,  « Un Pain de 4 livres » (1793) Anonyme, « La queue à Robespierre » (1795) Ange Pitou,  « Les Patentes » (1796) Ange Pitou,  « Le Directoire » (1795) Anonyme, « Bouton de rose » (1800) Constance De Salm, « Marche d’Austerlitz » (1804) Anonyme, « Eloge du rond » (1809) Chevalier De Piis, « Eloge du long » (1809) Marc Antoine Désaugiers, « Eloge du court » (1809) Ducray-Duminil, « Paris 5 h du matin » (1808) Marc Antoine Désaugiers, « Lo conscrit del lengadòc » (1810) Anonyme, « Campagne de Russie » Anonyme, « Le roi Yvetot » (1813) Pierre-Jean Béranger, « Te souviens-tu ? » (1819 ou 21) Emile Debraux, « Lisa » (1823) Emile Debraux,
 
« Fanfan la tulipe » (1819) Emile Debraux, « L’argent » (1822) Emile Debraux« Je suis un mouchard » (1847) Louis Festeau, « Les Canuts » (1899) Aristide Bruant, « Ma Normandie » (1836) Frédéric Bérat, « Les boeufs » (1845) Pierre Dupont, « Le chant des ouvriers » (1846) Pierre Dupont, « Lo tramblament » (1841) Victor Gélu, « La Marseillaise des cotillons » (1848) Anonyme, « Monsieur Bourgeois » (1848) Gustave Nadaud, « Les impôts » (1861) Gustave Nadaud, « Veusa Megi » (1856) Victor Gélu,  « Le sire de Fisch-Ton-Kan » (1870) Paul Burani, Antonin Louis, « Paris n’est pas perdu » (1870) Anonyme, « Le temps de cerises » (1867) Jean- Baptiste Clément Auguste Renard

Les chansonniers de Colporteurs 3
 

Comédiens – Chanteurs

Mariette Allemand, Lou Dieterlen, Véronique Antoine, Soline Ferrandez, Joëlle Arduin, Nicole Ferrer, Jean-Luc Blatière, Jean-Marie Fraysse, Coline Boës, Florence Galvez, Eric Buralli, Daniel Giusiano, Marie Coquet, Prune Le Gleuher, Dioline Coucaud, Marcel Leccia, Marie-Noëlle Muller, Virginie Romero, Eléonore Roure, Suzanne Rubio

Avec la participation des élèves de l’école
primaire de Beaumes-de-Venise :

Amor El Oued, Mathieu Lesbros, Quentin Rey, Lisa Bianciotto, Rim El Mokeddem, Carla Crouzet, Eve Passeport, Margaux Lemichel.

Musiciennes Circassiennes
:
Véronique Antoine, Mariette Allemand, Marie Coquet, Dioline Coucaud, Eléonore Roure

Conseillers artistiques

Direction d’acteurs : Ivo Mentens

Direction chants et arrangements musicaux : Elisabeth Meunier

Chorégraphie : Sylvia Cimino

Acrobatie : Emmanuelle Peyre, Stéphane Ode

Scénographie : Myriam Phily

Lumière : Philippe Berçot

Décors, accessoires et masques Myriam Phily, Patrick Roux (accessoires Colporteurs 1 et 2).

Costumes : Olivia Charbonnel (Colporteurs 1 et 2), Doucinello Férigoule avec la participation des salariées de l’Association Cantonale pour le Travail et l’Emploi (ACTE) :  Muriel Alcaraz, Khaeira Benmoumene, Ibissam Briouid, Fouzia Elazouzi, Alia Elhefa, Maria Kielbasa, Heidi Lagrange, Siham Stioua, Nelly Suarez Hidalgo, Monique Velazquez.

Maquillages : Cathy Arnaud

Technique et Régie : Alexis Pottier, Delphine Jourdan

Relations Publiques : Muriel Badie
Dessins : Olivia Charbonnel
Remerciements à Gilles Bontoux, Alain Coullet, Paul Peyre pour leur précieuse collaboration.

Les chansons du spectacle 

Marie Joseph de CHENIER : 1764 -1811 - Ange PITOU : 1767-1839 - Constance de SALM : 1767-1845 - Marc Antoine DESAUGIERS : 1772-1827 - 

Pierre-Jean BERANGER : 1780-1857 - Emile DEBRAUX : 1796-1831 - Louis FESTEAU : 1793-1869 - Frédéric BERAT : 1801-1855 - 

Pierre DUPONT : 1821-1871 - Victor GELU : 1806-1885 - Gustave NADAUD : 1820-1893 - Jean Baptiste CLEMENT : 1836-1903…

Quelques repères historiques...

20 juin 1791 Fuite du roi, son arrestation à Varennes.

Avril 1792 Déclaration de la guerre à l'Autriche et à la coalition.

21 sept. 1792 Abolition de la royauté, Première République.

21 jan. 1793 Exécution de Louis XVI.

28 juil. 1794 Exécution de Robespierre.

1795 La Convention organise le régime républicain ; Constitution de l'an III.

30 oct. 1795 Le Directoire.

1799 Retour de Bonaparte d'Egypte. Coup d'Etat des 18 et 19 brumaire.

Constitution de l'an VIII. Bonaparte 1er Consul.

1804 Bonaparte Empereur sous le nom de Napoléon Ier.

2 déc. 1805 Victoire d'Austerlitz.

6 avril 1814 Napoléon abdique suite à la prise de Paris par la coalition.

1ère Restauration avec le Roi Louis XVIII. Monarchie constitutionnelle.

Mars 1815 Napoléon revient de l'île d'Elbe, les cent jours.

18 juin 1815 Défaite à Waterloo ; seconde abdication ; Napoléon éxilé à Ste-Hélène.

Seconde Restauration : Terreur blanche.

1824 Mort de louis XVIII. Avènement de Charles X (Bourbon).

27,28,29 juil.1830 « Les Trois Glorieuses ». Chute et exil de Charles X.

Louis-Philippe Ier (Orléans) Roi des Français.

Nov. 1831 Révolte des Canuts, première insurrection sociale.

22,23,24 fév. 1848 Révolution des « Trois Pluvieuses ». Chute de Louis-Philippe.

Proclamation de la IIème République. Etablissement du suffrage universel.

Constitution de 1848.

Déc. 1848 Le Prince Louis-Napoléon Bonaparte est élu Président de la République.

2 déc. 1851 Coup d'Etat, dictature du Prince Président.

2 déc. 1852 Le Prince Président est proclamé Empereur sous le nom de Napoléon III.

1865 Ouverture du canal de Suez.

1870 Déclaration de guerre à la Prusse, et défaite à Sedan.

28 jan. 1871 Capitulation de Paris. De mars à avril : insurrection de la Commune de Paris

Sources Bibliographiques :
  "Les écrivains de Liberté ?" : Roger Blanchard. Paris Voix de Ville. Ville de Paris - 1998 / Claude Duneton. Histoire de la chanson française. Seuil - 1998 / Marc Ferro. Histoire de France. Odile Jacob - 2001 / Laurence Fontaine. Histoire de Colportage en Europe. XVe/XIXe siècle. Albin Michel - 1993 / Jean-Jacques Mollier. Le camelot et la rue. Fayard - 2004 / Michel Winock. Les voix de la liberté. Les écrivains engagés au XIXe siècle. Seuil - 2001 
 


 

Le Stage de réalisation 2007 ; le sens d’un stage de réalisation ?

On pourrait le définir comme une aventure culturelle, une « formation-action», un savoir raconter ensemble, inhérent à l’histoire de l’éducation populaire, qui, depuis la Libération, stimule la démocratisation culturelle et l’engagement citoyen dans son rapport à l’art.

C’est à la fois un temps d’apprentissage des techniques d’expression, une formation aux métiers du spectacle, et un temps de partage d’expériences humaines, de réflexions individuelles ou collectives sur les voies de la créativité.

Une façon d’enchanter le quotidien par la pratique du jeu et de l’art, en sollicitant le lien social et le sensible commun quels que soient les âges, les origines ou les niveaux de pratique.

Une ouverture aux autres et au monde des possibles qui peut parfois donner du sens à l’existence.

Un stage de réalisation, c’est peut être donner du sens à l’agir ensemble concrètement, par la chair, la parole et l’imaginaire, pour un divertissement fait de poésie et de fantaisie !

L’action culturelle du TRAC est soutenue, selon les projets, par :

• La commune de Beaumes-de-Venise • Le Conseil général de Vaucluse

• La CoVe (Communauté d’Agglomération, Comtat - Ventoux)

• Le Ministère de la Sante, de la Jeunesse et des Sports • Le Ministère de la Culture

• Le Conseil régional PACA • La Communauté Européenne … et les spectateurs…


Retour à l'accueil

Tag(s) : #Répertoire Théâtral

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :