Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


« Histoire de peaux rouges et de perfidies blanches », pourquoi ?  

Au-delà de la nostalgie des images de « Far West » de notre enfance, au-delà des effets de mode autour d'un folklore exotique et de l'exploitation marchande de tel aspect ésotérique de l'esprit indien (par exemple, la vogue « new age »), nous avons voulu comprendre l'histoire d'une colonisation irréversible, sans espoir de retour à la « terre mère ». Nous avons suivi les étapes de la liquidation d'une civilisation au bénéfice de la naissance d'une nation, les États-Unis d'Amérique, dont les valeurs, la façon d'agir et de penser, vont par la suite s'imposer au monde.

 Écouter, aujourd'hui, quelques bribes de la parole indienne parvenues jusqu'à nous, exprimant le sentiment des « Peaux-Rouges » vis à vis de l'inexorable avancée des colons, (pionniers aux yeux des Blancs, washichus - « voleurs de graisse » - pour les Indiens), relève du devoir de mémoire.

Nous nous sommes donc immergés dans l'histoire, la mythologie, les arts de la civilisation indienne. Nous avons lu les témoignages, la littérature contemporaine, afin de pouvoir raconter, par la force du langage artistique, les injustices subies, les tentatives de résistance et une certaine résonance de « l'âme indienne ».   

 

 

 

Quelle démarche théâtrale ?  

Sur notre travail a soufflé l'esprit frondeur d'un personnage légendaire des tribus d'Amérique du Nord l'esprit de «Trickster le coyote», génie farceur, mi-indien mi-animal .Nous nous sommes aussi inspirés de la figure et du rôle du «clown sacré», présent encore aujourd'hui dans les fêtes traditionnelles pour manifester son humour critique et caustique. Comme tous lés clowns du monde, les «clowns sacrés» sondent l'humain avec les armes de la dérision et de la pitrerie. Ils apaisent, par le rire, les angoisses des blessures profondes.

 La poésie, la philosophie et la sagesse indiennes ont guidé l'élaboration du texte. Les comédiens auront la charge d'en communiquer la vibration et le sens, en se gardant bien de tout plagiat de cérémonial indien. La convention, le rituel de la scène et le chœur théâtral suffiront au récit des faits et à l'invention du jeu dramatique. 

 Album photos   Retour à l'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Répertoire Théâtral

Partager cet article

Repost 0